Flow ou se laisser guider par l’expérience artistique

Photo et brainstorming pour présenter mon projet de peinture naturelle et ma 3e toile (Flow, 35 1/2 » X 35 1/2 ») avec ce type de peinture: Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice.

Parfois la créativité fait appel à notre capacité de voir autrement, d’avoir une vue d’ensemble différente de ce que l’on est habitué de voir, de changer notre regard, notre angle de perception, etc.

C’est ce qui s’est passé avec cette toile que j’ai nommé Flow. Par exemple, au départ j’ai peint ce qui est maintenant le bas de la toile comme si c’était le haut de la toile. Et j’ai finalement choisi d’inverser la toile. Je l’ai d’ailleurs fait à quelques reprises au cours des séances de peinture. J’ai pris quelques photos pour voir le résultat en prenant du recul. Le fait de voir la peinture sur photo donne une autre perspective que lorsque l’on regarde directement la toile. Cela m’a aidé à aller plus loin et à me laisser guider par ce qui se produisait dans le moment présent. Je peux dire que j’étais dans un état de Flow et c’est pour cette raison que j’ai intitulé ma toile ainsi.

Photo et toile: Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice. Flow: c’est ma 3e toile peinte avec seulement de la peinture naturelle (35 1/2 » X 35 1/2 »). Elle est actuellement en vente à ma boutique Etsy: Energiecreatrice. Vous pouvez l’acheter ou faire une commande personnalisée, inspirée de cette nouvelle collection.
Photo et toile: Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice. Flow: c’est ma 3e toile peinte avec seulement de la peinture naturelle (35 1/2 » X 35 1/2 »). Elle est actuellement en vente à ma boutique Etsy: Energiecreatrice. Vous pouvez l’acheter ou faire une commande personnalisée, inspirée de cette nouvelle collection.

La première fois que j’ai entendu parler du concept de Flow c’est lorsque j’étais étudiante à la maîtrise. Je m’intéressais beaucoup aux cours où les enseignants parlaient des loisirs thérapeutiques et des bénéfices des activités de loisirs précisément. Ainsi, lorsque certains des professeurs ont vanté les aspects positifs de lire les livres de Mihály Csíkszentmihályi,  notamment le concept de Flow, il était évident pour moi que je voulais en savoir davantage et que je voulais approfondir ma compréhension à ce sujet. J’ai lu dès lors tout ce qui touchait de près ou de loin à cette théorie. Cet auteur parle d’une expérience optimale. Mon directeur de recherche et un autre enseignant à la maîtrise ont présenté ce concept en classe, c’est ce qui était au coeur de certains cours et de leurs recherches. Ils mesuraient quels étaient les types de loisirs que les gens choisissaient et quelles en étaient leurs expériences optimales pour chacun de ces loisirs.

Il y avait certains cours dont je me souviens que je trouvais très intéressants parce qu’il était question de présenter les bénéfices psychologiques, physiques et autres en ce qui a trait aux loisirs. Bien des gens, à l’époque et encore aujourd’hui accordent que de l’importance au travail et de surcroît celui qui est rémunéré seulement. Mais ce qu’ils semblent oublier alors, c’est que l’humain a besoin de repos, de détente, de ralentir, de ne rien faire et de vivre des expériences de toutes sortes dans des domaines qu’il aime et les loisirs sont d’une grande importance en ce sens car ils peuvent permettent à l’individu de se réaliser pleinement et de vivre et être en harmonie avec lui-même et avec d’autres personnes. Pour ma part, cela a toujours fait partie de mes valeurs et c’est pour cette raison que j’ai étudié dans ce domaine. Les loisirs et les passions ont toujours trouvés une place de premier choix dans ma vie.

A-t-il fallu vivre dans un contexte de pandémie, pour certaines personnes, pour réaliser que le domaine des loisirs est tout aussi important que les autres sphères de notre vie? Je ne sais pas. C’est à chacun d’y répondre pour soi. Quoi qu’il en soit, suivre son courant intérieur et non le courant de la société est la piste qui peut nous mener vers la joie, le bien-être, la plénitude et autres.

En tant que passionnée dans la vie de plusieurs domaines à explorer comme l’art, l’artisanat, la cuisine, la créativité, la psychologie et l’éducation auprès des enfants, l’écriture et la lecture, etc., je me suis tout de suite reconnue dans la définition qu’expose cet auteur. Il est vrai que lorsque l’on se consacre à nos passions, à notre mission de vie, nous plongeons dans un état de bien-être, de béatitude, de joie, de créativité et de fusion avec l’activité qui fait en sorte que l’on en perd la notion du temps. Nous sommes absolument et parfaitement dans le moment présent.

Et vous, est-ce que vous vous sentez parfois en symbiose avec votre art, vos activités qui vous passionnent? Si oui, est-ce que vous savez quelles sont les conditions qui vous permettent de le revivre comme par exemple, les contextes, votre état intérieur, etc.? Sinon, comment pourriez-vous y accéder?

Si vous en avez envie, suivez-moi dans cette aventure, en respectant vous aussi votre rythme, vos croyances, vos valeurs et autres.  Chacun est responsable de la manière dont il utilise le contenu de ce blogue.  Prenez que ce qui vous convient en utilisant votre libre arbitre car je ne détiens aucunement la vérité.  Ce que je pense aujourd’hui ne sera peut-être pas ma réalité de demain.

©Célébrons la créativité qui nous met en contact avec notre joie profonde et notre liberté d’être! Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice 2014-2021