Peintures comestibles pour la Saint-Valentin.

Photo et mini carte mentale en image (poudre de betterave, poudre de cacao, poudre de vanille, pépites de cacao, pépites de caroube, pastilles de chocolat blanc, pastilles de chocolat noir, pépites de chocolat au lait, et boule de chocolat au lait) : Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice.

La créativité peut trouver sa source dans quelque chose de connu, un souvenir d’enfance, une expérience au travail, une passion, et la transférer dans un événement particulier actuel.

Ici, je me suis inspirée de mon expérience d’emploi d’été comme éducatrice en CPE, à l’époque où j’étais étudiante en psychologie à l’université. J’ai travaillé entre autres dans les groupes des poupons de 0-18 mois et j’aimais beaucoup participer aux activité artistiques avec eux, évidemment, puisque l’art fait partie de ma vie depuis ma plus tendre enfance. J’ai toujours osé faire de la peinture avec les très jeunes enfants. Bien sûr, j’utilisais que de la peinture comestible. Il arrive qu’en tant qu’adultes, nous ayons peur de peindre avec les bébés parce que nous croyons qu’ils sont trop petits, qu’ils ne sont pas capables, etc. Mais en réalité, il en est tout autre. Dès qu’ils sont en mesure de manger et de s’asseoir dans leur chaise haute, ils peuvent peindre. Je l’ai expérimenté assez souvent pour me souvenir de l’émerveillement répété auprès d’eux chaque fois qu’ils étaient en contact avec la peinture.

Certains adultes peuvent penser que le fait que de très jeunes enfants peignent avec leurs mains vont les inciter entre autres, à jouer avec leur nourriture et à manger avec leurs mains. Ils ont peur que l’enfant qui jouent avec sa nourriture, n’apprennent pas à bien tenir ses ustensiles et à manger comme un adulte. Mais au fait, ce sont des étapes importantes dans le développement de l’enfant. Plus on permet à l’enfant de jouer, plus il va pouvoir développer des habiletés qui vont lui servir dans tous les domaines. Cela va les aider également à mieux se connaître, à savoir ce qu’ils aiment et ce qu’ils ne veulent pas. Manger et peindre avec leurs mains leur donne l’occasion d’explorer, de découvrir, d’apprendre et aussi d’être en contact avec leurs cinq sens. C’est un appel à l’ouverture au niveau de leur personnalité.

Aujourd’hui, je vous propose en ce jour de la Saint-Valentin, une peinture comestible faite à partir de chocolat pour suivre le thème mais aussi des peintures avec des fruits couleurs passion, comme par exemple des framboises, des fraises, des canneberges, des sirops de bouleaux et de baies de sureau, des smoothies ou des jus, etc. Mais toutes autres idées avec d’autres couleurs sont à expérimenter avec les enfants. Si vous choisissez de leur offrir de la poudre de betterave, de vanille ou de cacao, il est important de la diluer auparavant avec assez d’eau pour que ça ressemble à de l’aquarelle et que ça ne soit pas incommodant pour eux, car les textures de poudre ne sont pas recommandées pour les plus jeunes.

Si vous ne voulez pas donner de chocolat ou de sucre à vos enfants, la caroube est une belle alternative. Il y a sûrement d’autres ingrédients de votre garde-manger et de votre réfrigérateur qui vont plaire autant aux enfants qu’aux parents. Par exemple, un reste de compote ou ce qu’ils mangent habituellement peuvent devenir des peintures comestibles.

Photo de pinceaux à maquillage et peintures comestibles (sirops dilués de bouleau et de baies de sureau) sur papier peint et aquarelle: Nancy Demers.

On peut utiliser avec les enfants des feuilles ordinaire ou pour l’aquarelle, du papier peint, ou tout autre papier, mais également des assiettes comme support artistique. Si vous avez d’autres idées de supports à essayer, faites-le. En premier lieu, restez ouvert aux propositions des enfants. Ils vont sûrement avoir une multitude d’idées auxquelles nous n’avons pas pensé. Si les enfants préfèrent les pinceaux, vous pouvez leur offrir ceux que vous avez dans votre cuisine pour badigeonner qui sont souvent en silicone ou bien leur donner la possibilité de se servir des ustensiles pour peindre, comme par exemple faire des lignes à l’aide d’une fourchette, d’un cure dents. Il y a également les pinceaux à maquillage et ceux d’artistes, neufs et et désinfectés (si vous pensez que vos plus jeunes vont les mettre dans leur bouche) qui sont amusants pour expérimenter.

Photo d’assiettes peintes avec de la peinture comestible (smoothie de camerises et cristaux de sucre doré, pépites de chocolat au lait fondu, pastilles de chocolat blanc fondu, cristaux de sucre doré dilué et poudre de betterave diluée): Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice.

Si vous en avez envie, suivez-moi dans cette aventure, en respectant vous aussi votre rythme, vos croyances, vos valeurs et autres.  Chacun est responsable de la manière dont il utilise le contenu de ce blogue.  Prenez que ce qui vous convient en utilisant votre libre arbitre car je ne détiens aucunement la vérité.  Ce que je pense aujourd’hui ne sera peut-être pas ma réalité de demain.

©Célébrons la créativité qui nous met en contact avec notre joie profonde et notre liberté d’être! Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice 2014-2021