Sous-verres de Pâques 2020

Pour s’inspirer, il y a plusieurs voies qui nous aident à trouver des idées, qui sont des sources de créativité. Il y a quelques années lorsque j’ai créé ces sous-verres, je cherchais quelque chose de simple, aux lignes épurées, qui s’intègre bien aux rondins. C’était alors la période de Pâques, et j’imagine que les traditions de l’époque où j’étais enfant ont eues une influence sur moi. Il est vrai qu’enfant j’aimais beaucoup dessiner tout ce qui faisait penser à Pâques lorsque cette fête approchait. Même chose pour toutes les autres fêtes d’ailleurs! Donc, l’image d’un lapin s’est présentée d’elle-même.

J’avais du bois dans ma cour que je voulais récupérer pour en faire diverses créations et j’ai décidé entre autres de les utiliser pour en faire des sous-verres. L’idée vient en partie du fait que j’avais besoin de sous-verres mais aussi parce que j’aime les rondins de bois. J’aime les objets faits à partir de la nature. En plus, c’est gratuit et cela me permet de transformer les éléments de la nature pour en faire des objets utiles et artistiques. Bien sûr, je prends seulement ce qui n’est plus vivant. Je ne désire pas couper une branche pour faire de l’art. Je vais prendre celles qui sont par terre.

L’inspiration et la créativité sont souvent en lien avec tout ce qui nous entoure, ce que nous aimons, ce qui est important comme par exemple nos valeurs, ce qui est passionnant pour nous, ce que nous trouvons esthétique, ce que la vie nous envoie comme messages, etc. Il y a aussi les techniques de créativité qui sont utiles pour trouver de nouvelles avenues. Souvent, cela s’effectue sans que l’on s’en aperçoive, surtout lorsque nous nous amusons souvent à trouver de nouvelles idées, que l’on invite la créativité au quotidien dans notre vie.

C’est ce qui est arrivé pour ce qui est des motifs de mes sous-verres et du type de texture de la peinture utilisée. J’ai pris la même peinture que je choisis habituellement depuis plusieurs années et qui est à l’origine de mes nouvelles techniques de peinture que j’ai inventées et développées, que je nomme à effet 3-D. J’ai choisi de peindre des lapins, ce qui est courant lors de cette occasion, mais le fait d’utiliser un autre type de peinture avec une texture différente, donne un tout nouvel aspect. Ce sont des sous-verres faits à partir d’éléments de la nature que je récupère et qui sont donc écologiques, une valeur importante à mes yeux. De plus, j’ai pris le matériel d’art que j’avais à la maison pour être en accord avec mes valeurs de récupération et de moins consommer. Pour le reste, je peux dire que cela prend du temps à peindre car je mets quelques couches de vernis, mais cela est nécessaire afin que les sous-verres soient faciles à nettoyer.

Comme je suis plus favorable aux activités spontanées initiées par les enfants plutôt qu’aux activités animées par un adulte, pour avoir expérimenté les deux tout au cours de ma carrière et d’avoir fait une revue de littérature en ce sens, je vous présente ici un parcours d’inspiration qui peut nous mener à des projets créatifs personnalisés. Ici, il ne s’agit pas d’encourager à reproduire ces sous-verres mais à mettre en place un environnement favorisant les inspirations qui stimulent à créer selon ses passions et sa personnalité.

Par ailleurs, si vous décidez de faire des sous-verres, ils peuvent être créés par vous, les enfants ou en collaboration. Il se vend des rondins de bois ou de faux bois dans diverses boutiques, dont certains magasins de matériel d’art. À titre préventif de la covid-19, les magasins sont fermés actuellement, sauf concernant les achats en ligne, cela peut être une option pour vous en procurer. Mais si vous avez des bûches à la maison, des bouts de bois ou des retailles, cela est d’autant mieux, qu’ils peuvent servir en récupération pour les transformer en une multitude de projets créatifs. Les sous-verres auront ainsi des formes originales et uniques. Ça pourrait être aussi de petites planches que vous avez à la maison ou autres. Les enfants ont beaucoup d’imagination et se servent sans limite de leur créativité. Il va sûrement y avoir plusieurs idées auxquelles nous les adultes n’avons pas pensé. Le plus important pour stimuler la créativité des enfants est de mettre à leur disposition différents matériels qui permettent aux enfants de les transformer à leur guise. C’est plus intéressant pour eux de trouver dans la cour des bouts de bois que d’acheter les rondins parfaits qui ne sont pas toujours faits de bois, de toute façon. Chez l’enfant, avant que certains freins ne soient venus interrompre cet élan créatif, l’inspiration est instantanée et semble à l’infini. Avec le même matériel que j’ai utilisé ou autres, ils vont créer toutes sortes d’oeuvres. Ils vont avoir plusieurs idées qui partent dans tous les sens. C’est pour cette raison, entre autres, qu’il est préférable de ne pas montrer de modèles à reproduire.

Les photos, images, oeuvres sont là pour inspirer autres choses, qui correspond à l’inconscient de l’enfant plutôt que de tenter de faire pareil comme l’adulte, ce qui peut porter plus à la comparaison, à la compétition, et à jouer négativement sur l’estime de soi et qui peut décourager à créer. J’ai déjà été témoin de situations où des adultes avaient des attentes à l’égard des enfants, en ce sens qu’ils devaient reproduire le modèle de l’adulte, exactement pareil et que dans l’éventualité où ce n’était pas pareil, on disait aux enfants qu’ils n’étaient pas créatifs, qu’ils étaient paresseux, qu’ils ne s’appliquaient pas, qu’ils manquaient de concentration, qu’ils n’étaient pas habiles, etc. Il est possible que ces adultes se soient fait dire les mêmes choses lorsqu’ils étaient enfants. Cela peut avoir un impact sur la créativité, soit de faire en sorte de ne plus avoir le goût de réaliser ses idées. Donc, en vue de laisser place à la créativité des enfants, nous les adultes, ayons le rôle de les observer et de les encourager dans leurs élans créatifs en favorisant un environnement stimulant, plutôt que celui de les animer de A à Z. 🙂

Je vous souhaite Joyeuses Pâques!

Si vous en avez envie, suivez-moi dans cette aventure, en respectant vous aussi votre rythme, vos croyances, vos valeurs et autres.  Chacun est responsable de la manière dont il utilise le contenu de ce blogue.  Prenez que ce qui vous convient en utilisant votre libre arbitre car je ne détiens aucunement la vérité.  Ce que je pense aujourd’hui ne sera peut-être pas ma réalité de demain.

©Célébrons la créativité qui nous met en contact avec notre joie profonde et notre liberté d’être! Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice 2014-2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *