Exercices d’autoportraits pour une vision intérieure

Photo et mini brainstorming associés aux exercices d’autoportraits: Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice.

Avez-vous déjà pensé ou expérimenté de faire votre autoportrait, que ce soit en vous dessinant, en vous peignant à l’huile, à l’acrylique, à l’aquarelle, etc.?  Est-ce que c’est quelque chose que vous envisagez prochainement?  Plusieurs peintres connus ont fait leur autoportrait une fois ou même plusieurs fois au cours de leur vie professionnelle.  L’autoportrait peut être une expérience enrichissante d’un point de vue technique.  On peut y pratiquer le dessin et la peinture de façon précise ou pas.  Cela dépend si vous préférez le figuratif ou l’abstrait ou même la fusion des deux.  Vous pouvez suivre des cours ou vous inspirer de livres, de sites, de vidéo qui vous montrent des techniques pour faire des visages, des cheveux, le corps et ses mouvements, etc.

Comme on peut le voir, l’autoportrait peut être une manière d’acquérir de nouvelles techniques de dessin et de peinture.  Mais il peut être également une invitation à une nouvelle aventure, celle de dessiner et de peindre en étant à l’écoute de son intuition.  Cela peut être une façon d’aller chercher de l’information concernant notre inconscient et de l’amener à la conscience.   Ça peut être une méthode pour se voir autrement que sur photo ou dans un miroir.  On dirait que c’est l’autre côté du miroir.  C’est une belle manière de faire de l’introspection et de prendre conscience de notre perception de nous-même, intérieure et extérieure.  Il est certain qu’il importe de rester prudent en ce qui a trait à l’interprétation que l’on peut faire de soi-même en analysant l’oeuvre présentant notre reflet.  L’autoportrait est comme un instantané.  Il nous représente à une date précise avec ce que l’on vit à cette période de notre vie, notre état d’âme du moment mais cela n’englobe pas toute notre personnalité.  Cela peut refléter une ou plusieurs émotions associées à cette journée mais aussi à la période où l’on peint notre autoportrait.

Par ailleurs, je veux faire ici le parallèle avec des exercices d’autoportrait effectués par les enfants.  Lorsque l’enfant explique spontanément son dessin à l’adulte concernant l’image qu’il a représenté de lui-même, il importe là encore de laisser les jugements et les interprétations de côté parce qu’il y a toujours des biais à l’interprétation et le premier consiste à se projeter.  Donc, il est possible que ce que l’on voit dans l’analyse de l’autoportrait de l’enfant nous concerne davantage.  De plus, il est essentiel de laisser l’analyse aux psychologues, aux art-thérapeutes et autres professionnels attitrés.

Toutefois, quand les enfants ressentent le besoin de décrire leur dessin, leur oeuvre, nous pouvons les écouter sans pour autant les questionner dans un but analytique.  En les écoutant tout simplement, en accueillant leur histoire, on peut apprendre à mieux les connaître, à voir leurs besoins au travers de ce qu’ils nous racontent.  Il arrive parfois que les enfants parlent alors d’une émotion qu’ils vivent à cet instant comme par exemple, une colère, une peine, etc.  Notre écoute empathique peut alors apporter un réconfort à l’enfant qui se confie à nous.

Comme je l’ai mentionné ci-haut, je trouve important de se retenir d’interpréter leur oeuvre mais plutôt de les écouter raconter ce qu’ils perçoivent car cela peut les aider, il peut y avoir écho en s’entendant parler, tout comme cela se produit chez l’adulte.  On ne sait pas nécessairement ce que cela va avoir comme impact positif sur eux, mais le travail peut se faire en douce tout de même.  Observons les changements positifs chez eux et célébrons leur liberté, leur joie, leur spontanéité et leur créativité.  C’est ce qui leur permet d’ailleurs de trouver des solutions à leur difficultés vécues, aux défis que la vie leur apporte.

Revenons à l’autoportrait de l’adulte.  Il y a plusieurs types d’exercices d’autoportraits, soit à l’aide d’une photo ou en se dessinant en regardant dans le miroir, soit de manière abstraite, soit en illustrant une caractéristique spécifique vous concernant, soit de manière spontanée, soit en représentant ce que vous souhaitez devenir, en vous présentant de dos, de profil, ou encore en présentant qu’une partie de vous-même, etc.  Bien sûr, l’autoportrait peut aussi être réalisé seulement à titre artistique grâce au dessin, à la peinture, aux techniques mixtes ou autres médiums d’art.

Pour ma part, les exercices d’autoportrait que j’ai réalisés étaient toujours dans le cadre de cours d’art, soit de dessin et de peinture.  Je ne pense pas que j’aurais eu l’élan pour le faire spontanément.  Mais aujourd’hui, j’ai le goût de revivre l’expérience pour le plaisir d’explorer avec des médiums d’art différents de l’huile et de l’acrylique, soit avec les nouvelles techniques mixtes que j’ai inventées et développées au fil des cinq dernières années.

 

Photo et autoportrait, Huile sur toile, 1997: Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice.

Il y a un peu plus d’une vingtaine d’années, dans le cadre des cours de dessin et peinture que je suivais dans une école d’art, j’ai eu le beau défi de faire mon autoportrait.  À ce moment, j’ai choisis une photo de moi, qui était à l’origine en noir et blanc, pour réaliser ce dessin, que j’ai mis en couleur grâce à la peinture à l’huile.  Je peignais alors principalement à l’huile. 

Lorsque l’on analyse notre oeuvre, pendant et après la réalisation de la toile, à différentes périodes dans le temps, on peut en faire l’interprétation que l’on veut et cela peut changer dans le temps.  Autrement dit, la perception que j’avais de la signification de mon autoportrait à ce temps là peut être différente de celle d’aujourd’hui ou pas.  Et ce que les autres peuvent percevoir peut être qu’un reflet de leur propre intérieur.  En psychologie, on nomme cela la projection.  Il importe d’être prudent quand il s’agit d’interprétation.  Il y a plusieurs facteurs qui influencent nos choix de représentation de notre autoportrait.  Par exemple, les couleurs, les textures, les formes, le thème, nos émotions du moment, nos passions et intérêts, nos valeurs,  les tendances du moment, etc.

Par exemple, concernant cette toile appartenant au passé, on peut voir que l’orange et le marine sont un clin d’oeil à mes couleurs favorites de l’époque.  Aujourd’hui encore, ce sont des couleurs que j’affectionnes particulièrement.  J’aimais également les photos sépias, c’est pourquoi j’ai voulu représenter ce type d’atmosphère sur ma toile.  C’était plus à la mode à cette période, cela a probablement influencé mon choix.  La nature et principalement les arbres font partie de mes intérêts et passions depuis toujours, on peut le remarquer sur cet autoportrait.  La position choisie, étant moi assise près d’un arbre, évoque mon intérêt pour l’introspection.  

 

Toile Liberté d'être et signature

Photo et autoportrait, Acrylique sur toile, 20 po. x 24 po., 2009: Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice.  Je peux créer ou peindre pour vous votre logo d’entreprise.  Pour plus de détails, visitez ma boutique Etsy: Energie créatrice:  www.etsy.com/ca-fr/shop/Energiecreatrice

Il y a un peu plus de dix ans, j’ai suivi un cours de peinture acrylique à l’université, sur le thème des couleurs.  L’exercice d’autoportrait demandait que l’on fasse le premier avec une couleur vive et le second avec sa couleur complémentaire, couleur froide mais en reprenant le même autoportrait.  Il y a tout un effet de perception d’un même sujet abordé par différentes couleurs, en monochrome, et de l’impact sur nos émotions.   Le premier autoportrait était dans les dégradés d’orange, une de mes couleurs préférées.  Après avoir terminé cette toile, j’ai vu l’aspect dynamique perceptible grâce à ces couleurs chaudes, contrairement à la seconde toile peinte avec des teintes de divers bleus pour le ciel et blanc pour les cheveux.  Comme ce sont des couleurs froides, il s’en dégageait des émotions plus profondes peut-être un peu plus ombragées.  J’avais l’impression alors de plonger dans des états émotionnels plus difficiles.  C’est incroyable comment cela peut nous faire voir différentes facettes de nous-même à une même période de vie puisque les deux autoportraits ont été réalisés l’un à la suite de l’autre.  Cela fait penser aux deux facettes d’une médaille.  C’est comme si je peux voir les aspects qui étaient facile à vivre à cette période versus mon regard face aux situations difficiles et aux défis que la vie m’apportaient alors.  J’aurais aimé vous montrer cette toile mais je n’ai pas pris de photo à ce moment et par la suite, j’ai repeint par-dessus.

Si vous en avez envie, essayez cet exercice.  Vous pourrez mieux voir par vous-même ces différences de perception.  De plus, c’est un exercice qui peut vous révéler des informations sur vous-même qui ne demandent qu’à faire surface.  Parfois, nous pouvons y trouver des réponses riches pour nous aider à avancer par rapport à une sphère de notre vie, par rapport à un questionnement, etc.

Dans un article précédent, je vous ai déjà parlé de l’histoire de mon autoportrait réalisé en 2009 dans les teintes orangées, fait il y a plus de dix ans, qui m’a servi pour créer mon logo de mon entreprise Centre d’énergie créatrice en 2014.  Pour plus de détails, voir mon article sur ce blogue intitulé: Intuition et passions, mes guides créatifs (11-01-19).

Photo et logo, 2014: Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice.  Je peux créer ou peindre pour vous votre logo d’entreprise.  Pour plus de détails, visitez ma boutique Etsy: Energie créatrice: www.etsy.com/ca-fr/shop/Energiecreatrice

L’autoportrait peut nous être utile de bien des manières, entre autres, lorsque l’on désire faire le bilan d’une année, d’une décennie ou plus.  Et aussi, c’est un exercice que l’on peut se servir pour poser une intention pour l’année à venir ou on peut voir plus large en regardant pour deux ans, cinq ans, dix ans ou même plus.  Cela peut être des qualités à développer, des comportements à modifier, un concept à explorer, etc.  C’est ce que je veux expérimenter lors des prochains mois.  Je vais m’inspirer de différents exercices de bilans proposés, des exercices de tableaux de réalisations, de la psychologie, de l’art-thérapie, etc.  Pour l’année 2020, je veux faire mon autoportrait de nouvelles façons et dans de nouveaux décors, avec mes nouvelles techniques que j’ai inventées et développées.  Je vais faire plus d’exercices de dessin et peinture avec différents médiums d’art. Donc, concernant mon autoportrait, j’aimerais le faire chaque fois avec un médium différent:

  • aquarelle
  • fusain
  • encre de Chine
  • pastel sec
  • pastel gras
  • crayons de couleurs
  • sanguine
  • faux-vitrail
  • etc.

Je pourrai vous montrer des photos de mes premiers exercices de l’année 2020, peints avec ces divers médiums artistiques, au fur et à mesure de leur réalisation.  Je ne me donne pas de délais, ni de quantités, afin que cela demeure une belle exploration artistique empreinte de plaisir, de spontanéité, de liberté et de joie.

Si cela vous inspire, vous pouvez aussi expérimenter des exercices d’autoportraits comme ceux-ci et partager par la suite vos expériences et photos sur ce blogue.  Bon cheminement!

Si vous en avez envie, suivez-moi dans cette aventure, en respectant vous aussi votre rythme, vos croyances, vos valeurs et autres.  Chacun est responsable de la manière dont il utilise le contenu de ce blogue.  Prenez que ce qui vous convient en utilisant votre libre arbitre car je ne détiens aucunement la vérité.  Ce que je pense aujourd’hui ne sera peut-être pas ma réalité de demain.

©Célébrons la créativité qui nous met en contact avec notre joie profonde et notre liberté d’être! Nancy Demers du Centre d’énergie créatrice 2014-2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *